Si le diagnostic de fouilles archéologiques n’a livré aucun secret, il n’en est pas de même de la démolition d’une maison située à l’angle de la rue du Fossé et de la rue Eustache de Beaumarchais.

Une caissette en bois renfermant un manuscrit daté du 2 décembre 1851, intitulé « Mon aide-mémoire », signé par Félicie ******* dont nous ne pouvons pas révéler le nom, ses descendants habitant à Marcolès, a été découverte.

Le manuscrit est le répertoire des amants de ladite Félicie ******. Il contient des indications précises sur leur âge, leur profession, leur situation de famille, ou des détails plus intimes que la morale nous interdit de révéler.

Le manuscrit, illustré par l’auteur, a été confié au Recteur de l’Université Clermont-Auvergne, et devrait être publié dans les Annales d’histoire rurale de l’Auvergne.

Gageons qu’il constituera un témoignage important sur la vie d’autrefois dans nos campagnes.

 

retour page d’accueil